Rouler à vélo sous la pluie

Rouler et s’entraîner au cyclisme sur route sous la pluie

Nous sommes nombreux à habiter sous des latitudes qui n’offrent pas un temps idéal pour faire du vélo de route toute l’année. Si vous souhaitez continuer à faire des sorties vélo de façon régulière, les sorties sous la pluie sont un passage obligé. Certains cyclistes s’en accommodent facilement tandis que pour d’autres c’est toujours une expérience ingrate dont ils se passeraient volontiers. Sortir à vélo sous la pluie nécessite toutefois un peu plus de préparation et de prudence. Comment s’habiller ? Comment éviter la chute ? Comment entretenir son vélo de route pour préserver sa durée de vie malgré les sorties sous la pluie ? Dans ce guide nous apportons des éléments de réponse à ces questions.

Attention à la chaussée glissante

La pluie, surtout si elle est forte ou survient après une longue période de beau temps, rend la chaussée particulièrement glissante. Pour éviter de chuter il est fondamental d’adapter sa conduite et son freinage à l’adhérence de la route.

Sous la pluie les distances de freinage sont rallongées en raison de plusieurs paramètres : moins d’adhérence de la route, surfaces glissantes, système de freinage mouillé. Pour éviter les mauvaises surprises il faut adapter son freinage. Ainsi, il est totalement déconseillé d’effectuer des freinages brusques pour éviter de chuter. Pour plus de progressivité, il faut doser son freinage et privilégier un freinage doux et en plusieurs fois. Sous l’effet de la pluie, de l’eau s’accumule sur les jantes ce qui a pour effet de réduire l’efficacité du freinage si vous évoluez avec des jantes à patin. Un premier freinage en amont permet donc de sécher la jante et d’améliorer temporairement l’efficacité.

Vous n’aurez pas ce problème avec un système de freinage à disques qui est moins affecté par la pluie et sèche beaucoup plus rapidement en raison du diamètre réduit du disque. Enfin, les jantes en carbone à patins freinent très mal sous la pluie et s’usent beaucoup plus rapidement. Gardez donc les pour les beaux jours !

Par temps de pluie certains éléments de la chaussée peuvent être de vrais pièges à vélo. Il faut faire très attention quand il n’a pas plu depuis longtemps. Les résidus gras de la circulation automobile sont rendus très glissants. Par ailleurs, il faut faire extrêmement attention aux éléments suivants pour ne pas glisser à vélo :

  • Bandes blanches
  • Plaques d’égout 
  • Nappes d’hydrocarbures 
  • Feuilles mortes de l’automne
  • Zones boueuses sur la chaussée 

De manière générale il convient d’adapter sa conduite. Une sortie vélo sous la pluie ne peut pas être menée sur le même rythme que sur le sec. Les temps de réaction doivent être rallongés et la vigilance renforcée. Il est primordial de se renseigner sur les conditions météorologiques avant de partir à vélo.

Comment se protéger de la pluie à vélo ?

L’équipement du cycliste doit s’adapter à la pluie pour lutter contre le froid et l’humidité. Il est difficile voire impossible de trouver des vêtements à la fois étanches et totalement respirants, même chez les pièces les plus techniques. Nous vous conseillons de privilégier la respirabilité du vêtement à son étanchéité pour une sortie vélo sportive. Dans le cas contraire, vous pourriez vous retrouver vite trempé à l’intérieur du vêtement et trop transpirer. Néanmoins, de nombreux fabriquants font de véritables efforts pour proposer des matières innovantes et techniques. Pour bien vous équiper lors d’une sortie sous la pluie, vous devrez vous concentrer sur les articles suivants :

Veste de pluie pour le cyclisme sur route

La veste de pluie est l’accessoire indispensable pour faire une sortie vélo par mauvais temps. Si vous pouvez vous contenter d’un coupe vent déperlant quand les températures sont cléments, il faut impérativement bien choisir sa veste quand le temps en mauvais et qu’il fait froid. Le bas du corps craint beaucoup moins la pluie et le froid puisque l’effort se localise dans les membres inférieurs.

Pour choisir votre veste, il faut privilégier la respirabilité de celle-ci. Elle doit aussi être a minima déperlante et elle doit protéger des gouttes sous une pluie modérée. Le deuxième élément à avoir en tête c’est la visiblité. Nous vous conseillons d’investir dans une veste d’une couleur voyante (orange, rouge, jaune etc) pour être vu même par mauvais temps.

Sur-chaussures de pluie

Les sur-chaussures sont un accessoire très utile quand le froid et la pluie se combinent. Ils permettent de garder vos pieds au sec et de ne pas souffrir outre mesure du froid. Ils doivent être totalement imperméables pour être pleinement efficaces. Par ailleurs, ils assurent une bonne protection contre les projections d’eau et de boue et protègent ainsi vos chaussures. Nous vous conseillons d’en mettre pour faire vos sorties vélo sous la pluie.

Lunettes de vélo

Les lunettes sont indispensables et encore plus par temps de pluie. Elles vous protègeront des projections d’eau et amélioreront votre confort visuel dans des conditions réduites. Quand la luminosité est faible, veillez à choisir des verres pas trop opaques voire d’une couleur qui augmente l’intensité lumineuse (jaune par exemple). Les verres polarisants sont aussi d’une grande aide pour faire du vélo sous la pluie. Ils permettent de détecter plus facilement les aspérités de la route et les éventuelles traces d’hydrocarbures sur la chaussée.

Savoir nettoyer et entretenir son velo de route après une sortie sous la pluie

Après une sortie effectuée par temps pluvieux, il est indispensable de nettoyer son vélo pour enlever la boue et autres salissures causées par la pluie. Il convient aussi de bien nettoyer ses jantes si ce sont des jantes avec une bande de freinage. En effet, une fine pellicule noire et grasse reste souvent sur la bande de freinage à cause de la pluie. Si vous ne l’enlevez pas, cela va réduire la durée de vie de vos jantes et dégrader le freinage à la prochaine sortie.

Il est important de sécher au maximum son vélo après une sortie sous la pluie. Cela va permettre de retarder l’apparition de la rouille sur certaines vis par exemple et sur les parties en acier de votre vélo. Un vieux chiffon suffit normalement pour essuyer le maximum. Un compresseur d’air ou un sèche-cheveux en position froid peuvent permettre de finir de sécher certains recoins difficilement accessibles.

La transmission est particulièrement exposée aux sorties fréquentes sur la pluie. Si l’on a l’habitude de sortir par mauvais temps, il faut entretenir encore plus sa transmission et en particulier la chaîne. Pour cela, nous préconisons un dégraissage complet (toutes les 4 à 5 sorties) et la pose d’une huile/graisse dédiée aux conditions humides (pas de WD-40 !).

Comment se motiver pour rouler sous la pluie ?

Faire du vélo sous la pluie pendant de longs mois d’hiver n’est guère réjouissant. Malheureusement, toute progression en cyclisme sur route passe par un entraînement régulier et en encore plus lorsque l’on débute. Faire du vélo sous la pluie nécessite plus de préparation avant et après la sortie et plus de vigilance. Mais ce n’est pas insurmontable ! Si vous ne faites pas de vélo régulièrement, votre progression sera limitée et il sera difficile d’être en bonne forme les beaux jours venus. Dans le cas où sortir à vélo est vraiment impossible (tempête, violents orages), vous pouvez toujours considérer d’autres alternatives comme le home-trainer ou des séances de renforcement en dehors du vélo.

Enfin, s’astreindre à sortir même sous la pluie vous rendra plus fort mentalement. Votre progression ne sera pas ralentie et vous aurez plaisir à constater vos progrès une fois les beaux jours venus. Toute progression et tout succès se fondent sur des efforts consentis. Les sorties vélo avec des mauvaises conditions sont souvent celles dont on se souvient le plus en raison de leur caractère épique. Ne perdez pas de vue cet objectif et n’oubliez pas que vous en sourirez plus tard, de cette sortie où vous avez lutté contre la pluie et le vent pour finalement revenir lessivé à la maison et trempé jusqu’aux os.

Crédit photo : Dan Ox (Flickr)

Mot-clé :

Notre site a une éthique irréprochable, nous vous indiquons toujours lorsqu'un article est sponsorisé. C'est notre engagement pour vous fournir des conseils fiables et de qualité. Nous sommes fiers de pouvoir vous compter parmi nos lecteurs et ainsi partager cette passion du vélo : pourvu qu'il y ait deux roues et un guidon (et encore) ...

En savoir plus sur bikeci.com