10 raisons de se mettre au vélo de route

10 raisons de faire du vélo de route

On dit souvent que le cyclisme sur route est un sport idéal puisqu’il n’est pas traumatisant et qu’il permet un bon travail cardio-vasculaire. Ces deux caractéristiques sont vraies mais les bienfaits de la pratique du vélo de route sont encore plus nombreux. Voici, selon nous, les 10 raisons de se mettre au vélo de route :

Améliorer son système cardio-vasculaire

La pratique du cyclisme sur route permet de stimuler le muscle cardiaque et d’améliorer la circulation sanguine dans tout le corps. Une pratique régulière permet d’abaisser le rythme du cœur au repos, de limiter son taux de cholestérol et prévient l’hypertension. En pratiquant le cyclisme sur route, vous diminuez grandement vos chances d’être atteint de diabète ou d’une maladie cardio-vasculaire. Cependant, pour les grands débutants il faut savoir raison garder et trouver son allure idéale pour les premières sorties, sans forcément partir à toute vitesse dès le début !

Perdre en masse graisseuse et tonifier l’ensemble de son corps

Il est unanimement reconnu que la pratique du vélo de route améliore le métabolisme du corps. Ce sport permet une consommation des graisses accrue en déclenchant la bêta-oxydation qui permet de transformer les lipides en réserve énergétique par l’action de plusieurs enzymes. En plus de la perte de poids, le cyclisme tonifie l’ensemble du corps, permet un renforcement musculaire des membres inférieurs et participe au bon gainage de l’ensemble du corps.

Travailler son équilibre

Sur deux roues, l’équilibre est primordial, pour gérer une situation compliquée où la stabilité est précaire par exemple. Si cette capacité est en grande partie innée, elle peut être travaillée par la pratique du cyclisme et des sorties en groupe qui requièrent une agilité et un équilibre accrus. Le cyclisme améliore la coordination musculaire et prévient aussi le risque de chutes notamment chez le sujet âgé. 

Stimuler son système neuro-sensoriel

Pendant d’une sortie à vélo, tous les sens du cycliste sont mis à l’épreuve (hormis le goût quoique parfois …) : la vue (pour prendre l’information et analyser le terrain), l’ouïe (pour prendre connaissance de dangers éventuels notamment en peloton), le toucher (dans le pilotage) et l’odorat (à travers la respiration). Ce contact avec l’environnement et le côté anti-stress du cyclisme sur route sont des facteurs importants de stimulation neuro-sensorielle.

Mieux dormir

Il est scientifiquement prouvé que la pratique régulière d’un sport d’endurance améliore le sommeil du pratiquant et permet de bénéficier d’un sommeil plus profond et réparateur. Elle contribue au cycle biologique de l’homme en lui appartenant un surplus de lumière naturelle ce qui permet un meilleur repos nocturne.

Renforcer ses défenses immunitaires

La pratique régulière d’un sport permet de renforcer son système immunitaire, vous serez moins vulnérables aux maladies et aux rhumes. En réponse à l’effort, le corps augmente ses capacités de défense, ce qui constitue un atout considérable dans la lutte contre les maladies et les infections. 

Préserver ses articulations

Contrairement à d’autres sports d’endurance comme la course à pied ou même la marche sportive, le cyclisme est un sport porté. Le cycliste n’a pas à porter son propre poids qui est soutenu par son vélo. De fait, les articulations des membres inférieurs sont préservées et ne souffrent pas outre mesure de l’exercice physique. Cela vous permettra de pratiquer plus longtemps sans vous soucier d’éventuelles douleurs articulaires causées par la pratique sportive. Cette caractéristique fait aussi du vélo un sport idéal pour les personnes en surpoids. 

Se sentir libre

Le cyclisme c’est la liberté, la liberté de choisir son terrain, son rythme et son parcours. Certains cyclistes comparent parfois l’expérience d’une sortie sur route à celle d’un surfeur pour qui un même spot ne présentera pas du tout les mêmes caractéristiques en fonction des conditions. Sortir à vélo c’est découvrir le monde, à son rythme et en s’adaptant aux conditions dictées par la nature. Sortir à vélo c’est souvent parcourir des routes inconnues où nous ne serions jamais passés. Sortir à vélo c’est expérimenter l’extérieur et la Nature. Tout ceci vous procurera un sentiment de liberté immense.

Faire de nouvelles rencontres

Nous pensons que la pratique du cyclisme est avant tout sociale. Si elle peut être effectuée seule, tout cycliste roulera un jour en groupe, en famille ou avec des amis. Ce sport permet de rencontrer énormément de passionnés et vous procurera des souvenirs inoubliables de sorties avec d’autres cyclistes. 

Partir à l’aventure

Finalement faire du vélo c’est vivre l’aventure avec un grand A : l’aventure spatiale par la découverte de son espace environnant mais aussi l’aventure intérieure par le dépassement de soi. Chaque sortie à vélo est différente, de la plus petite à la plus démente, chacune constitue un morceau d’aventure et une opportunité de découvrir le monde et de se découvrir. Chacun peut vivre sa propre aventure personnelle du vélo, du grand débutant au compétiteur confirmé. 

Si vous êtes convaincus par la pratique du cyclisme sur route, n’hésitez à consulter notre page pour les cyclistes débutants mais surtout n’oubliez pas de vous y mettre !

Crédit photo : Victor Xok (Unsplash)

Mot-clé :
Partager :

Notre site a une éthique irréprochable, nous vous indiquons toujours lorsqu'un article est sponsorisé. C'est notre engagement pour vous fournir des conseils fiables et de qualité. Nous sommes fiers de pouvoir vous compter parmi nos lecteurs et ainsi partager cette passion du vélo : pourvu qu'il y ait deux roues et un guidon (et encore) ...

En savoir plus sur bikeci.com