Gel ou mousse : comment choisir l’insert de son cuissard de vélo ?

Le cuissard est une pièce essentielle de l’équipement du cycliste. On dit souvent que s’il faut investir sur une seule pièce de l’attirail du cycliste c’est celle-ci. Elle conditionne grandement votre confort sur le vélo et permet d’éviter des problèmes au niveau du périnée. Qui n’a jamais eu mal aux fesses en faisant du vélo, c’est d’ailleurs un des principaux reproches que les débutants font à la discipline.

Votre cuissard doit être une véritable seconde peau et faire parfaitement l’interface entre le cycliste et sa machine. Un bon cuissard est un cuissard qui se fait oublier. C’est un équipement textile assez technique qui doit pouvoir remplir les critères suivants pour être adapté à votre pratique : 

  • Limiter les frottements et irritations
  • Garantir un confort convenable même après plusieurs heures en absorbant en partie les vibrations.
  • Permettre de bien évacuer la transpiration et être bien aéré s’il s’agit d’un cuissard pour l’été 
  • Être suffisamment chaud si c’est un cuissard destiné à un usage hivernal
  • Être bien ajusté et aérodynamique pour ne pas trop générer de frottements aérodynamiques 
  • Ne pas gêner le pédalage ni la mobilité sur la selle lors des mouvements d’avant en arrière sur la selle, quand on se met en danseuse ou les mains en bas dans les descentes
  • Être suffisamment léger 

Les cuissards sont généralement conçus dans des matières textiles synthétiques et élastiques ce qui leur permet de s’ajuster parfaitement. Ils comportent une partie plus épaisse, l’insert, qui est chargé de réduire les frottements et les vibrations. Les avantages et inconvénients des inserts en mousse ou en gel sont détaillés dans la suite de l’article mais sachez que les inserts en gel sont plutôt destinés aux cyclistes occasionnels ou à ceux en recherche de confort sur des terrains plus accidentés (VTT, gravel etc). Votre cuissard doit aussi pouvoir évacuer facilement la transpiration et permettre une bonne aération grâce à du tissu mesh ou perforé au niveau du torse si vous avez des bretelles par exemple. 

Comment choisir entre insert en mousse et insert en gel pour votre cuissard ?

Les cuissards de vélo présentent tous une zone renforcée et plus épaisse au niveau du périnée. Cet insert permet de limiter les frottements et les vibrations. Elle peut être en mousse plus ou moins épaisse et technique ou en gel. Dans tous les cas, votre cuissard doit être parfaitement propre quand vous le portez et ajusté. Ce doit être une véritable seconde peau pour éviter le mal aux fesses en vélo. Pour cela, prêtez aussi une grande attention aux coutures et à leur emplacement. Elles ne doivent pas créer d’irritations au niveau de la zone de contact entre le cycliste et la selle (ischions et périnée). 

Le choix de la technicité et du matériau de l’insert du cuissard joue un grand rôle dans le confort de ce dernier. Sachez pour l’anecdote que l’insert d’un cuissard peut aussi s’appeler peau de chamois. On trouve des cuissards à tous les prix et avec des inserts plus ou moins élaborés. Il vaut mieux vérifier l’adaptation de l’insert à votre morphologie plutôt que son épaisseur qui n’est pas forcément un gage de qualité : une mousse épaisse peut être peu dense et s’écraser facilement par exemple.

Le gel pour les vibrations, la mousse pour les frottements

Les inserts en gel sont dans la plupart des cas plus épais, plus dense et plus confortable pour le cycliste occasionnel. Malheureusement ils évacuent moins la transpiration. Ils sont plutôt destinés aux cyclistes occasionnels. De leur côté les cyclistes confirmés choisissent plutôt des cuissards avec un insert en mousse technique qui épouse parfaitement leur morphologie.

Ce type de peau de chamois en mousse a l’avantage de diminuer les frottements, d’évacuer plus facilement la transpiration, de s’ajuster plus facilement et d’être plus léger

Grâce à sa capacité à absorber plus efficacement les vibrations, les adeptes de parcours en forêt, de gravel ou de bikepacking préfèrent souvent les peaux de chamois en gel qui offrent un meilleur confort sur ce type de parcours, malgré les quelques inconvénients cités plus haut.

Notre site a une éthique irréprochable, nous vous indiquons toujours lorsqu'un article est sponsorisé. C'est notre engagement pour vous fournir des conseils fiables et de qualité. Nous sommes fiers de pouvoir vous compter parmi nos lecteurs et ainsi partager cette passion du vélo : pourvu qu'il y ait deux roues et un guidon (et encore) ...

En savoir plus sur Bikeci.com